Nouveau patient au Centre du Cancer et d'hématologie ? Appelez le 02 764 12 00

L' endoscopie bronchique

Principe

L'endoscopie bronchique consiste en l'introduction par la bouche d'un endoscope (moins d'un cm de diamètre), souple, permettant l'examen visuel de la trachée et des bronches. Cet examen permet de réaliser des prélèvements (entre autres des biopsies) et des actes thérapeutiques comme l'identification d'un site de saignement et une procédure visant à arrêter l'hémorragie.

 

Fiche technique de l'examen:

 

Préparation

- En ambulatoire ou en hospitalisation
- Injection d'une substance visant à assécher les voies aériennes (pour diminuer l'inconfort de l'examen)
- Injection d'un sédatif
- Anesthésie locale (bouche, gorge, cordes vocales et voies aériennes) par un spray d'anesthésique et par l'injection de liquide contenant un anesthésique dans les voies aériennes)
- A jeun depuis au moins 4 heures

Pendant toute la durée de l'examen, et afin de prévenir autant que faire se peut ces complications, de l'oxygène peut être administré par voie nasale. La quantité d'oxygène dans le sang est contrôlée en continu pendant l'examen également.

Contre-Indications

(le médecin qui pratique l'examen doit être mis au courant si vous présentez un des points suivants:)

- Arrêter la prise d'aspirine ou tout traitement anticoagulant au moins 7 jours avant l'examen (selon avis du médecin traitant) ;
- Maladie coronarienne (angine de poitrine) d'apparition récente ;
- Infarctus du myocarde récent ;
- Bronchite chronique ou emphysème sévère ;
- Asthme bronchique instable ;

- Troubles connus de la coagulation du sang.

Durée

- Entre 15 et 30 minutes
- Surveillance après l'examen avant d'autoriser le retour à domicile.

Inconvénients

- Injection d'une substance visant à assécher les voies aériennes : troubles transitoire de la vue qui devient floue pendant environ 60 à 120 minutes.
- Ne pas conduire une voiture pendant les 6 heures ( car l'effet du sédatif peut se prolonger)
- Il est conseillé de rester à domicile et de ne pas travailler ce jour-là.

Complications

- Nausées et toux (lors de l'anesthésie locale).
- Crachats avec du sang dans les heures qui suivent la procédure si des biopsies sont réalisées.

- Pic de température, même jusqu'à 39°, dans les 12 heures qui suivent la procédure (traitement par Paracétamol). Si la fièvre persiste plus de 24 heures après l'examen, une consultation médicale est nécessaire(possible infection).

Complications rares à très rares

- En cas d'hypersensibilité à l'anesthésique local, complications sévères possibles, y compris un arrêt cardiaque. (On a décrit dans la littérature 2 cas de décès sur plus de 50.000 endoscopies bronchiques).
- Chutes de tension sévères, arythmies cardiaques, infarctus du myocarde, syncopes, convulsions, difficultés respiratoires, et infections.

- En cas de biopsies périphériques pulmonaires :
- Pneumothorax qui peuvent nécessiter un séjour à l'hôpital.
- Hémorragies sévères ne sont rapportées qu'exceptionnellement.

 

Que fait-on en cas de complications?: En cas de complications, la surveillance après l'examen est prolongée et une hospitalisation peut être nécessaire. Les troubles cardiaques peuvent nécessiter l'administration de médicaments, de même que les réactions vagales sévères. En cas d'hémorragies, une substance favorisant la coagulation peut être appliquée dans la bronche.

 

Accueil patients

accueil patients

Trouvez ici les réponses à vos questions pratiques.

Agenda

Lundi 27 octobre 2014 dès 19h
Conférence du service d’Anatomie Pathologique
Lundi 17 novembre 2014 de 18h à 19h
Réunion scientifique du service de Radiothérapie Oncologie

Prendre rendez-vous

Trouvez les coordonnées de nos spécialistes.

Cliniques Universitaires St-Luc, Av Hippocrate, 10 - 1200 Bruxelles - Belgique | Tél: 02/764 11 11 | FAX: 02/764 37 03 | Plan d'accès

2014 Centre du Cancer, Cliniques Universitaires St-Luc  -  Crédit photos - © Clin.univ.St-Luc / H. Depasse