Nouveau patient au Centre du Cancer et d'hématologie ? Appelez le 02 764 12 00

EBUS ou échoendoscopie bronchique

Principe

L'échoendoscopie ou EBUS (pour endobronchial ultrasound) est une exploration de l'arbre trachéo-bronchique qui combine une endoscopie et l'échographie. Elle permet de repérer des structures situées derrière les parois (essentiellement des ganglions, des tumeurs, des kystes) et non visibles en endoscopie conventionnelle. Sous guidage échographique, il est alors possible de ponctionner les anomalies découvertes en toute sécurité.
L'indication principale est le diagnostic de l'envahissement des ganglions ou le diagnostic de tumeur en soi ou de certaines pathologies bénignes du médiastin telles que sarcoïdose ou tuberculose.

 

Fiche technique de l'examen:

 

Préparation

- Examen réalisé en ambulatoire
- A jeun 4 heures avant au moins (boire, manger et fumer)
- Prémédication (par voie intraveineuse quelques minutes auparavant ; midazolam et un médicament qui assèche les secrétions) pour calmer l'anxiété et la toux.
- Interruption des anticoagulants oraux et Plaxix (au besoin remplacés par des injections sous-cutanées d'anticoagulants ; cfr médecin)
- Anesthésie de la bouche et l'arrière gorge (spray à base de xylocaïne)

- Pendant toute la durée de l'examen, et afin de prévenir autant que possible des complications, de l'oxygène peut-être administré par voie nasale. La quantité d'oxygène dans le sang est contrôlée en continu pendant l'examen également.

- Afin d'éviter tout risque de contamination du patient par des microbes ou virus, les appareils sont soigneusement nettoyés et stérilisés entre chaque utilisation.

Durée

- 20 minutes.
- Un repos d'une heure à l'hôpital immédiatement après l'examen (surveillance et dissipation des effets de la sédation)

Contre-indications

(le médecin qui pratique l'examen doit être mis au courant si vous présentez un des points suivant)
- Arrêter la prise d'aspirine ou tout traitement anticoagulant au moins 7 jours avant l'examen (cfr avis du médecin traitant) ;
- Maladie coronarienne (angine de poitrine) d'apparition récente ;
- Infarctus du myocarde récent ;
- Bronchite chronique ou emphysème sévère ;
- Asthme bronchique instable ;
- Troubles connus de la coagulation du sang.

Inconvénients

- Déconseillé de reprendre la conduite d'un véhicule le jour même.

Complications

- nausées et toux habituelles (lors de l'anesthésie locale).
- crachats avec du sang dans les heures qui suivent la procédure si des biopsies sont réalisées.
- pic de température, même jusqu'à 39°, dans les 12 heures qui suivent la procédure (traitement par Aspirine ou Paracetamol). Si la fièvre persiste plus de 24 heures après l'examen, une consultation médicale est nécessaire.

Complications rares à très rares

- Si susceptibilité à l'anesthésique local, complications sévères possibles, y compris un arrêt cardiaque. (On a décrit dans la littérature 2 cas de décès sur plus de 50.000 endoscopies bronchiques).
- Chutes de tension sévères, des arythmies cardiaques, des infarctus du myocarde, des syncopes, des convulsions, des difficultés respiratoires, et des infections.

En cas de biopsies périphériques pulmonaires :
- Pneumothorax, qui peuvent nécessiter un séjour à l'hôpital.
- Hémorragies sévères ne sont rapportées qu'exceptionnellement.

 

Que fait-on en cas de complications?: En cas de complications, la surveillance après l'examen est prolongée et une hospitalisation peut être nécessaire. Les troubles cardiaques peuvent nécessiter l'administration de médicaments, de même que les réactions vagales sévères. En cas d'hémorragies, une substance favorisant la coagulation peut être appliquée dans la bronche.

 

Accueil patients

accueil patients

Trouvez ici les réponses à vos questions pratiques.

Agenda

Lundi 17 novembre 2014 de 18h à 19h
Réunion scientifique du service de Radiothérapie Oncologie
Mardi 18 novembre 2014 de 19h30 à 21h
Clinique du Sein : Cycle de conférences 2014 (à destination des patients)

Prendre rendez-vous

Trouvez les coordonnées de nos spécialistes.

Cliniques Universitaires St-Luc, Av Hippocrate, 10 - 1200 Bruxelles - Belgique | Tél: 02/764 11 11 | FAX: 02/764 37 03 | Plan d'accès

2014 Institut Roi Albert II, Cliniques Universitaires St-Luc  -  Crédit photos - © Clin.univ.St-Luc / H. Depasse