Nouveau patient au Centre du Cancer et d'hématologie ? Appelez le 02 764 12 00

Thoracoscopie ou pleuroscopie

Principe

Cette technique consiste à explorer la cavité thoracique au moyen d'un instrument optique et le cas échéant d'y réaliser des manoeuvres diagnostiques ou thérapeutiques.
Une caméra endoscopique est introduite via une incision cutanée d'environ 1 cm. Un deuxième ou troisième orifice sont parfois réalisés afin de laisser passage à d'autres instruments. L'observation directe de la cavité pleurale permet de prélever des morceaux de plèvre ou de poumon sélectionnés, de vider complètement la cavité du liquide anormal qui s'y est accumulé, de la nettoyer et de la débarrasser d'adhérences, de réaliser une pleurodèse (accolement définitif des deux feuillets pleuraux au moyen d'une substance chimique ou minérale) afin d'empêcher la récidive d'un épanchement pleural ou d'un pneumothorax

 

Fiche technique de l'examen:

 

Préparation

- à jeun ;
- rasage de l'hémithorax et du creux axillaire ;
- interrompre la prise d'aspirine une semaine avant l'examen ;
- une anesthésie de la peau et de la paroi thoracique est réalisée.

Contre-indications

- troubles de la coagulation (prise de sang et anamnèse) ;
- insuffisance respiratoire grave ;
- insuffisance cardiaque grave.

Durée

De 30 minutes à une heure.

Inconvénients

- hospitalisation de quelques jours (+ examens pré-opératoires) ;
- sédation et/ou la mise en place et la surveillance d'une péridurale(anesthésiste) ;
- un drain est laissé dans la cavité au travers d'un des orifices cutanés et relié à un appareil d'aspiration qui est maintenu pendant quelques jours ;
- Si un cathéter de péridurale a été placé, le suivi est assuré par un anesthésiste. Il détermine les médicaments à y administrer et leurs doses ainsi que le moment du retrait du cathéter, après concertation avec le chirurgien.
- Les sutures ou agrafes obturant les orifices sont à enlever une dizaine de jours plus tard.

Complications

- pendant l'examen :
1. saignements (rare).
2. Nécessité de conversion en thoracotomie (adhérences entre le poumon et la plèvre, tumeur empêchant l'inspection de la totalité de la cavité thoracique

- après l'examen :
1. douleurs thoraciques (raisons pour lesquelles la péridurale est laissée quelques jours);
2. pics de température autour de 38°C pendant deux-trois jours;
3. persistance d'une fuite pulmonaire, d'un écoulement de liquide ou d'une infection nécessitant de prolonger l'aspiration du/des drain(s) pleural(aux), de compléter la pleurodèse, voire de donner des antibiotiques (plus rarement).

 

Accueil patients

accueil patients

Trouvez ici les réponses à vos questions pratiques.

Agenda

Prendre rendez-vous

Trouvez les coordonnées de nos spécialistes.

Cliniques Universitaires St-Luc, Av Hippocrate, 10 - 1200 Bruxelles - Belgique | Tél: 02/764 11 11 | FAX: 02/764 37 03 | Plan d'accès

2019 Institut Roi Albert II, Cliniques Universitaires St-Luc  -  Crédit photos - © Clin.univ.St-Luc / H. Depasse